JULIEN

coach dynamo et personal trainer.

Coach depuis : Février 2016

Formation : DEUST Métier de la forme

Autres projets : Réaliser le trek des 3 cols pour rallier le camp de base de l’Everest et se marier en 2020

Mouvement préféré sur le vélo : Pompes croisées

Musiques préférées : Stan de Eminem et Dido, Sweetest Girl d’Akon et Wyclef Jean, Una matina de Ludovico Enaudi

Artistes préférés : Akon et Justin Timberlake

Endroit préféré pour les vacances : Famalicão da serra, mon village d’enfance au Portugal

Péché mignon : La PIZZA !

JEUNESSE ET ÉTUDES

Je suis né un 21 octobre. Ce jour-là, j’ai littéralement piqué la vedette à ma grande soeur en décidant de naître le jour de son 7ème anniversaire !

J’ai passé les premières années de ma vie au Portugal dans un petit village nommé Famalicão da serra, en plein milieu de la montagne portugaise. Puis, on a tous déménagé en région parisienne où j’ai ensuite grandi.

Bien que fils d’un cycliste de haut niveau, c’est avec le foot que je trouve mon premier sport passion. Soutenu par mon père, je commence à jouer à 5 ans au Club Olympique de Cachan. Je développe un amour inconditionnel pour ce sport ! Deux ans plus tard, j’intègre le Centre de Formation de Football de Paris en pôle Espoir, puis en sport étude à mon entrée au collège.

Suite à de nombreuses blessures, le rêve de faire carrière s’éloigne peu à peu. Je décide finalement de me lancer dans des études autour du sport, car au-delà d’une discipline en particulier, ce sont les valeurs véhiculées par le sport qui m’ont toujours portées. À la fac, j’intègre la filière STAPS pour approfondir mes connaissances et pratiquer une multitude de sports (basket, hand, volley, gymnastique, athlétisme et même danse !).

En parallèle, je m’intéresse à la remise en forme et au coaching. C’est un de mes amis qui me fait découvrir le métier, et c’est une révélation ! Je veux aider les personnes qui souhaitent changer leur quotidien, améliorer leur santé et prendre soin d’eux. À la fin de ma première année STAPS, j’intègre un DEUST Métier de la forme pour me spécialiser dans cette voie. Après deux ans de formation, je suis prêt à commencer ma nouvelle vie de coach !

“Bien que fils d’un cycliste de haut niveau, c’est avec le foot que je trouve mon premier sport passion. Soutenu par mon père, je commence à jouer à 5 ans au Club Olympique de Cachan.”

SPORT ET MÉTIER PASSION

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, le sport a toujours fait partie de ma vie. En faire mon métier était une évidence. Je vois le sport comme une bulle de déconnexion dans laquelle tu peux t’évader, oublier tout ce qui pourrait te contrarier au quotidien. Le sport te permet aussi de te prouver que tu es capable de bien plus que tu l’imaginais.

Aujourd’hui je donne en moyenne 25 heures de coaching par semaine. Cela passe par beaucoup de renforcement musculaire et un travail cardio-vasculaire, finalement très complémentaire à dynamo ! A chaque fois, je m’adapte en fonction des envies des personnes que je suis. La majorité des gens cherchent à avoir une pratique sportive régulière pour mieux équilibrer leur corps, faire attention à leur santé, gérer leur stress … Mais, ma plus grande fierté c’est quand certains me disent à la fin d’un training « Merci de m’avoir soutenu et donné confiance en moi ». Le sport est un outil formidable pour renforcer son mental, nous connecter les uns aux autres, peu importe d’où l’on vient et qui l’on est. Dans le sport, on avance ensemble pour donner le meilleur de nous. Cela nous donne de la confiance en nous, et nous aide à voir notre quotidien de façon plus positive.

J’en ai d’ailleurs eu un bel exemple l’été dernier, quand j’ai décidé de participer à l’étape du Tour du Portugal. Sur la ligne de départ : 1500 cyclistes, des amateurs, des pros, des ados, des retraités … Tous avec le même objectif : partager la route ensemble et relever ce défi. Ce que tu ressens quand tu passes la ligne d’arrivée est indescriptible et inoubliable. Quelle émotion ! Et quelle fierté ! Je suis tombé en pleurs dans les bras de mon père car je ne me sentais pas capable d’y arriver et pourtant je l’ai fait. Un des plus beaux moments de ma vie sportive.

La morale de cette histoire ? Croire en soi, quoiqu’il arrive. Donner le meilleur de soi-même à chaque instant. Je vous assure que vous ne regretterez jamais rien. C’est la chose la plus forte que le sport m’a appris.

“Le sport est un outil formidable pour renforcer son mental, nous connecter les uns aux autres, peu importe d’où l’on vient et qui l’on est. Dans le sport, on avance ensemble pour donner le meilleur de nous.”

NUTRITION ET RÉCUPÉRATION

Je ne suis pas de régime particulier. Je me fais vraiment plaisir au quotidien car, personnellement, j’en ai besoin. Ça me fait du bien de manger ce que j’aime ! Je fais forcément en sorte de manger le plus équilibré possible car mon corps a besoin de récupérer avec des aliments sains, mais quand j’ai envie de manger un peu moins « healthy », je le fais !

Pour récupérer, je m’impose chaque jour quelques minutes d’étirements, d’auto-massage et de travail de mobilité. Je suis également suivi régulièrement par un ostéopathe du sport. Depuis que j’ai commencé dynamo, j’ai appris à beaucoup m’hydrater, c’est clé pour la récupération de votre corps.

Mais pour ma part, mon meilleur moyen de récupérer vraiment, mentalement et physiquement, ce sont les voyages ! C’est là que je me ressource et que je me sens totalement libre. C’est une passion qui prend une part importante dans ma vie, et fait aujourd’hui partie de mes priorités. Au même titre qu’il est important d’avoir des phases de récupération dans le sport et de dormir au moins 8h par nuit, il est tout aussi important pour moi de voyager pour pouvoir prendre du temps pour moi, nourrir mon esprit, et faire ce qui me fait vibrer sans penser à rien d’autre qu’au moment présent.

Avec Mathilde, ma fiancée, on aime découvrir le monde, les peuples, les cultures. Ensemble, on a déjà visité plus de 15 pays différents, dans 5 continents et vécu des moments uniques. Je n’oublierais jamais la lave en fusion sortant d’un volcan à Hawaï, la barrière de corail de Nouvelle Calédonie au bord d’un ULM, et encore moins ma demande en mariage sur l’île des Pins ! J’espère que l’on aura la chance de pouvoir créer beaucoup d’autres souvenirs comme cela et le plus longtemps possible ! Alors désolé d’avance si je m’absente parfois, mais c’est pour revenir plus fort, plus créatif et plus épanoui qu’avant !

“Il est important pour moi de voyager pour pouvoir prendre du temps pour moi, nourrir mon esprit, et faire ce qui me fait vibrer sans penser à rien d’autre qu’au moment présent.”

DYNAMO

“Ce qui me plait le plus chez dynamo, c’est ce moment où la lumière s’éteint, où le groupe te porte et la musique t’emporte.”

Depuis que je suis coach sportif, j’ai toujours donné des cours de cycling. Un jour, une de mes clientes m’a parlé du projet de deux de ses anciens camarades de classe : Jonathan et Nico, qui dirigent aujourd’hui dynamo.

Ils me parlent du projet et de l’expérience qui me plait tout de suite. Pousser les gens à se dépasser en utilisant le rythme de la musique et des mots justes est une vision du sport innovante. Ils viennent faire plusieurs de mes sessions de cycling, et m’ont ensuite fait confiance pour faire partie de l’équipe de coachs qui a lancé le studio d’oberkampf. La suite, vous la connaissez, une équipe qui s’agrandit année après année, de nouveaux studios qui ouvrent, de nouveaux clients et toujours cette même envie de partager, d’accompagner et de voir évoluer tous les riders au quotidien !

Ce qui me plait le plus chez dynamo, c’est ce moment où la lumière s’éteint, où le groupe te porte et la musique t’emporte. Chez dynamo, tu viens pour toujours chercher à aller un peu plus loin, un peu plus haut, un peu plus fort, sans jamais juger la performance physique ou sportive. Comme je le dis souvent durant mes sessions « C’est juste toi et la personne que tu souhaites devenir. C’est juste toi et cette envie de ne plus jamais baisser les bras. ». On vient pour soi avant tout, sans se comparer aux autres.

À chaque fois que je rentre dans cette salle, j’ai toujours le même objectif en tête : faire en sorte que chaque rider se révèle, prenne conscience de sa force et réalise qu’il est le seul qui peut décider de réussir, de créer cette fameuse étincelle qui l’accompagnera au quotidien, qui sera là dans les moments de doute pour surmonter les obstacles.

Quand je tape dans la main de chaque rider à la fin d’une session et que je vois dans leurs yeux la fierté d’avoir donné le meilleur d’eux-même, de s’être dépassés et d’avoir réalisé bien plus que ce qu’il imaginait, je suis heureux. C’est ça la force de dynamo pour moi !

RETROUVER JULIEN POUR UN COURS

voir le planning